Sur huit ans, le génome de quelque 4.500 espèces végétales et animales sera séquencé dans le cadre du programme baptisé ATLASea, co-piloté par le CNRS et le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) et financé à hauteur de 41 millions d’euros, a annoncé jeudi 12 janvier le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Lire l’article sur geo.fr

GEO: Biodiversité de l’océan : la France lance une vaste cartographie génétique de son milieu marin